gif
©

La danse

Se (re)découvrir grâce à la danse

Avez-vous déjà fait le lien entre une danse de coupl et une partie de jambes en l'air endiablée ? Avez-vous déjà été mu.e d'admiration par la beauté d'une danse magnifiquement incarnée par un danseur ou une danseuse ? Sentez-vous cette magie qui s'opère lorsque la musique se met en route, et que vos pieds se mettent à bouger naturellement, quand bien même vous n'aimez pas particulièrement danser ?

Par Eva

La danse, un outil pour se réapproprier son corps, découvrir et exprimer sa sensualité

Pour moi, la danse, c'est une expérience transcendantale, une ouverture à soi et à l'autre, un vecteur incroyable d'émotions qui n'a de cesse de m'apporter réconfort et confiance en moi. Le mouvement, c'est la vie, et la danse en est la parfaite incarnation.

Vous n'avez pas besoin d'avoir fait 10 ans de ballet ou de danse contemporaine pour danser et personne n'a le droit de vous juger. La danse, ce n'est pas qu'une question de techniques, mais plutôt de lâcher prise et d'émotions.

C'est ce qu'a compris Bolewa Sabouri, danseur et activiste congolais, qui utilise la danse comme outil de reconstruction auprès des femmes qui sont victimes de violences sexuelles à cause du conflit armé qui ravage la République Démocratique du Congo depuis plus de 20 ans. Danser pour ne plus haïr ce corps. Danser pour retrouver sa confiance en soi. Danser pour s'aimer à nouveau. Danser pour avancer. Danser pour sentir à nouveau la vie en soi.

Voir des personnes nerveuses, anxieuses ou renfermées s'ouvrir au fur et à mesure d'un atelier, c'est une expérience à vivre et c'est beau.

Il existe également des ateliers de danse thérapeutiques (comme la danse biodynamique) qui permettent aux personnes de remettre du mouvement dans des parties oubliées de leurs corps. Pas de prérequis technique : laissez parler votre corps, il trouvera sa voix ou voie tout seul. Et ça marche. Pour l'avoir expérimenté, voir des personnes nerveuses, anxieuses ou renfermées s'ouvrir au fur et à mesure d'un atelier, c'est une expérience à vivre et c'est beau.

Personnellement, depuis toute petite, je danse. Je danse devant mon miroir, je danse en cuisinant, je danse en soirée, je danse pour (me) séduire, je danse pour exprimer ma joie et panser mes peines. Je danse la vie.
C'est peut-être pour cela que cette pratique est interdite dans certains pays comme l'Iran (regardez le superbe film «desert dancer » sur ce sujet). La danse parle trop, le corps exprime ce que les mots ne peuvent pas toujours dire.

C'est grâce à la danse que j'ai commencé à explorer ma sensualité, notamment via la danse orientale (raqs sharki). Tout d'abord, c'est une des danses qui met le plus à l'honneur la diversité des morphologies. Et jusqu'à présent, nous avons tous et toutes manqué de modèles auxquel.les nous pouvions nous identifier facilement. Je remercie la danse orientale et ses merveilleuses danseuses qui m'ont montré que toutes les femmes sont belles, indépendamment de la fermeté de leurs cuisses ou de la tonicité de leur ventre.

Trouvez votre style. Burlesque, pôle dance, oriental, tahitien, hip hop ou même ballet.

Et elle met également en exergue la diversité des genres. Peut-être n'avez-vous jamais vu des hommes ou queer danser sur de la danse orientale. Pourtant, iels sont bien présent.es sur la scène, et iels assurent grave ! Allez voir Eshan Hilal sur Youtube, vous m'en direz des nouvelles.

Trouvez votre style. Burlesque, pôle dance, oriental, tahitien, hip hop ou même ballet, ni l'âge, ni votre morphologie, ni votre genre ne comptent. Ni que vous soyez parfait.e techniquement. Le principal est que vous réussissiez à vous sentir heureux.se quand vous dansez, et votre joie, votre sensualité rejailliront sur tout le monde.

La danse
©
 

Danser pour se (re)connecter à l'autre

Peu importe le style que vous choisissez, la danse a ce pouvoir magique de révéler d'autres aspects de votre personnalité, un magnétisme particulier, un charisme dont vous n'avez pas conscience.

Si vous voyagez un peu ou que vous avez déjà été à des soirées dansantes, vous avez sans doute constaté que la danse n'a que faire des barrières linguistiques, culturelles ou sociales. C'est un langage à part entière, qui réunit des êtres que tout oppose ou que rien ne réunit au premier abord.

Les sourires apparaissent sur les visages, un regard caresse l'autre, on se découvre, on découvre. Je me souviens d'un voyage en Inde où j'ai eu l'occasion de danser la Kalbélia, une danse traditionnelle, avec des gitan.es du désert du Thar. Un pur moment de connexion à l'autre et à soi !
Que du love.

La danse est une activité sociale extrêmement forte en rencontres, qu'elles soient amicales, amoureuses ou purement sexuelles.

Est-ce que vous avez déjà testé les danses de salon ? Salsa, rock, bachata, kizomba, il y en a pour tous les goûts. On reste sur des danses très genrées, même si quelques cours osent casser la répartition des rôles classiques pour davantage d'inclusivité. Vous apprivoisez votre corps et vous devez également apprivoiser celui de l'autre. Vous laisser guider ou guider, sentir cette connexion qui entraînera le mouvement de deux corps qui ne se connaissent pas.

La danse est une activité sociale extrêmement forte en rencontres, qu'elles soient amicales, amoureuses ou purement sexuelles, et ce depuis toujours. Les bals, au 19ème siècle, étaient le lieu de rencontres mondaines où, le temps d'une danse, les promesses de mariages se faisaient, se défaisaient.

Les danseuses étoiles de l'Opéra de Paris étaient fétichisées, au point même que la légende raconte que certains de ces messieurs buvaient du champagne dans les chaussons de danseuses célèbres.

Plus proche de notre époque, les boîtes de nuit sont souvent les lieux des premiers émois, des premiers regards chargés de séductions échangés.
Les corps se croisent, s'entrecroisent, se frôlent, se touchent, s'entrelacent, se collent, dansent en rythme, et se libèrent sur une énième note. Ca ne vous rappelle pas quelque chose ?

Une chose est sûre : lorsqu'on fait quelque chose que l'on aime, on rayonne d'une beauté et d'une sensualité presque spirituelles. Je vous souhaite de tout mon cœur de trouver l'activité qui vous révélera à vous-même autant qu'aux autres.


Cet article t'a plus ? Alors clique sur "j'aime" pour Eva !

La danse t'aide-t'elle dans ton rapport avec ton corps ? Viens en discuter sur le forum !

Ces articles devraient te plaire

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus