gif
©

La Saint-Valentin

Ode à l'amour ou au capitalisme ?

Tu redoutes la Saint-Valentin ? Le 14 février est source d'urticaire et d'angoisses pour toi? Tu as envie de fuir cette fête démoniaque et de te terrer loin de tous ces cœurs et ces roses qui pullulent en février ? Que tu aies la phobie des peluches en forme de cœur ou qu'au contraire tu attendes ta boite de chocolats avec une impatience et une joie très assumée, voici le petit guide de la Saint-Valentin pour toutes et tous !

Par Eva

1. Tu es en couple et tu ne sais pas quoi faire

On le sait bien, chacun.e a un avis très tranché sur la question. C'est un peu comme le débat très sérieux du pain au chocolat et de la chocolatine. Soit tu kiffes la Saint-Valentin, soit tu fais des messes en noir en priant pour que cette fête disparaisse du calendrier.

Imagine, tu veux jouer le.la romantique, tu achètes la peluche la plus mignonne de tout l'univers à ta moitié, et là, c'est le drame: iel déteste la Saint-Valentin.

Notre conseil :
Donc, on te conseillera fortement t'en discuter avec ton.ta partenaire pour éviter une troisième guerre mondiale. Entre l'amour et la haine, la frontière est fine, il suffit d'une fête dite commerciale pour la franchir. La communication, c'est la base de toute relation saine.
PS : On dit chocolatine, et tu sais que j'ai raison.

2. Tu es en couple et tu as vraiment TRÈS TRÈS envie de fêter la Saint-Valentin, parce que l'amour c'est beau, mais ton.ta partenaire déteste cette fête.

Alors là, il va falloir un argumentaire digne d'un avocat qui veut obtenir la liberté à un grand criminel qui mange des petits enfants pour le petit-déj. Autant te dire que tes chances sont presque nulles, mais on veut bien t'aider.

Nos conseils :

  • Contre-argument n°1 : La surconsommation
C'est un argument de taille qui revient souvent dans les débats sans fin sur la Saint-Valentin.
Pourtant, tel un géant aux pieds d'argile, ses bases sont vulnérables.
Iel ne veut pas de boite de chocolats ? Ni de bijoux ? Pas même un bouquet de roses à 25 euros la fleur ?
Qu'à cela ne tienne ! Tu maîtrises le DIY comme personne.
Ta maîtresse de maternelle t'avait complimenté sur ce magnifique collier de nouilles que tu avais fait pour ta maman. Et bien voilà, ton.ta chéri.e aura droit à un collier de macaronis.
Iel n'aime vraiment pas les pâtes ?
Ne t'inquiètes pas, et roule ma poule direction la campagne. Certes, le printemps et ses belles fleurs n'ont pas encore pointé le bout de leur nez mais rien ne t'empêche de récolter ce que tu trouveras à cette période : cailloux, branches, feuilles mortes et plumes de pigeon, laisse ton âme d'artiste parler et crée ta propre composition végétale.

  • Contre-argument n°2 : Il n'y a pas qu'un jour dans l'année pour prouver à sa moitié qu'on l'aime
Et iel a bien raison. L'amour, ça devrait se célébrer et se déclarer tous les jours. Il y a bien trop de morosité dans ce monde, et on aurait besoin de petits papillons dans le ventre et de petits cœurs qui volent autour de nous plus souvent.
Mais en même temps, c'est fatigant de laisser des post-its avec des petits mots d'amour tous les jours de l'année sur le frigo et puis c'est pas très écolo.
Il faut donc sortir THE argument imparable : la boustifaille
Qui n'aime pas manger ? Qui n'aime pas qu'on lui prépare un bon petit plat ?
Dis-lui que c'est juste une occasion de faire un petit repas aux chandelles préparé par tes soins. Et pour ça, tu as sélectionné des recettes toute particulières, qui nécessitent BEAUCOUP de temps, et BEAUCOUP de vaisselle. D'ailleurs, qui va faire la vaisselle ? La légende ne le dit pas, mais il faut vivre au jour le jour, n'est-ce pas ?

  • Contre-argument n°3 : la Saint-Valentin, c'est franchement cucul
Iel roule des yeux en soufflant quand vous regardez des comédies romantiques avec Hugh Grant et iel regarde avec dédain toutes ces vitrines qui se parent des plus beaux stickers I Love U du monde.
On est d'accord, là, ça va être dur, on en a bien conscience, mais ne baisse pas les bras.
Ca peut être l'occasion de parler de JOYclub avec ton.ta partenaire et de proposer de nouvelles expériences. Nous, on aime l'amour et le sexe !

3. Tu es célibataire et la Saint-Valentin, ça te file le blues (mais tu as quand même un peu envie de la fêter)

La Saint-Valentin, c'est pas la fête des amoureux, c'est la fête de l'amour (oui, on va dire ça comme ça), et qui a dit que l'amour ce n'était qu'une question de couple ?

Si en société tu dénigres la Saint-Valentin mais que secrètement tu meurs d'envie de célébrer ce jour, rien ne t'empêche de faire plaisir à tes ami.es, à ta famille, ou à ton poisson rouge Bob.
Ou à toi-même, et ouais.

Notre conseil :
Tu peux organiser un petit repas avec tes potes, acheter un bon vin, et en avant pour une soirée de folies ! N'oublie pas la petite gâterie pour Bob. Elle est pas belle la vie ?
Et si tu préfères, tu peux aussi t'offrir un moment de pur bonheur : Balnéothérapie, pédicure, un bon bouquin ou ce petit haut que tu as vu en vitrine dernièrement, tout est permis !
Et puis, JOYclub est toujours là pour t'assurer joie et bonne humeur. Coeur sur toi !

4. Tu es en couple ou célibataire, et tu ne peux vraiment pas supporter la fête dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom

La Saint-Valentin
©
 

On te souhaite bien du courage. L'humanité entière s'est donnée le mot, le mois de février est dédié à cette célébration. Il faut s'estimer heureux.se, certains pays fêtent l'amour tous les jours précédents le 14 février ! Le Rose Day, le Propose Day, le Teddy Day, le Chocolate Day.... Digne d'un scénario de film d'horreur. Personnellement, j'en ai des frissons rien que d'y penser.

Notre conseil :
Fuis sur une île déserte, loin de toute civilisation. L'île North Sentinel des Iles Andaman semble indiquée, mais personne n'en est jamais revenu. Tu peux également prendre un vol direction le Brésil. Avec un peu de chance, tu passeras le triangle des Bermudes, et tu seras libéré.e de toute cette folie gnangnan qui s'empare de l'humanité le temps d'une journée. Ou peut-être qu'au contraire, la Saint-Valentin est un mode de vie dans cette dimension parallèle. On ne vous promet rien, mais comme on dit, qui ne risque rien n'a rien.
Sinon, il existe un autre univers, où on ne vous force à rien, ou vous avez le droit d'être comme vous êtes : JOYclub. On vous accueille avec joie et bonne humeur, que vous kiffiez la Saint-Valentin, ou pas.


La Saint Valentin, tu la fêtes ou pas du tout ? Viens en discuter sur le forum

Ces articles devraient te plaire

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus