gif
©

Couple cherche couple

Une histoire érotique

Laisse-toi envoûter par une histoire érotique passionnante et dont la fin est surprenante... Par Léa - Celle qui aimait. Photographie par Thierry Randbert, modèles : Pretty Eva et Celle qui aimait.

Couple cherche couple

Caroline traîne sur les applications de rencontres depuis ce matin. Son mec est d’accord avec ça. En fait, ils sont tous les deux d’accord. Très tôt dans leur histoire, Pierre lui a dit :

- Je ne comprends pas le principe de propriété dans le couple. Tu ne m’appartiens pas Caroline, et tu ne m’appartiendras jamais. Tu es libre.

- Tu veux dire que tu es contre le principe de fidélité ?

- Non, tu n’as pas compris. On peut être fidèle l’un à l’autre, fidèle à notre amour, à la définition qu’on lui donne. Pour moi, l'amour ne consiste pas à t’interdire de vivre des aventures, quelles qu’elles soient. Je suis qui pour faire ça ?

- Je n’avais jamais réfléchi à tout ça.

- Je te laisse le temps d’y réfléchir. On peut en parler autant que tu veux.

- Donc si je rencontre quelqu’un, je peux le draguer ?

- Oui.

- L’embrasser ?

- Oui.

- Coucher avec ?

- Oui.

- Et ça ne te fera rien.

- Si, ça me fera quelque chose. La jalousie n’est pas un sentiment qu’il faut éradiquer, il s’agit juste de l’apprivoiser. Te voir épanouie et heureuse c’est ça qui est important.

- Je crois que ça me plaît, ce que tu dis.

- Tu te souviens, les sensations que peuvent procurer les débuts ? Les papillons dans le ventre, les premiers baisers, les regards, la découverte du corps de l‘autre. C’est des moments complètement dingues. Tu imagines, on se jure de ne jamais avoir d’autres partenaires… On ne pourra plus jamais vivre ça.

- J’adore les débuts. Les relations offrent ensuite des moments merveilleux avec le temps, mais c’est sûr qu’ils sont différents.

- Oui. Je tiens beaucoup à toi Caroline, je ne sais pas combien de temps notre histoire va durer, mais si tu as envie, on peut essayer de fonctionner ainsi. Ce n’est pas un schéma qui convient à tous les couples, je n’énonce pas une vérité, mais ma vérité, qui pourrait devenir la nôtre.

Il y a des couples, beaucoup de couples.

Caroline a pris quelques jours pour réfléchir. Ils ont fait un essai pendant quelques mois. Ils ont beaucoup discuté. Ils ont réajusté les règles, ils se sont fait du mal en cherchant le bon équilibre, mais ils ont trouvé. Cinq ans plus tard, ils s’aiment et ils sont restés libres, libres de vivre et de partir à l’aventure dès qu’ils le souhaitent.

Donc, ce jour-là, Caroline traînait sur les applications de rencontre, ne sachant pas trop ce qu’elle recherchait. Arrivée sur JOYclub, elle fait le tour de ses messages, rien d’intéressant. Puis elle regarde la liste des profils qui l’apprécient. Elle fait défiler et leur attribue soit un cœur soit une croix en retour. Au bout de quelques minutes, quelque chose la frappe. Il y a des couples, beaucoup de couples. Elle n’avait jamais exploré les applications de rencontre sous cet angle-là. Des couples qui cherchent une femme, des couples qui cherchent un couple… Plein !!

Mais qui est l'autrice ?

Couple cherche couple
©
Léa, Celle qui aimait, est une autrice érotique. Son écriture est empreinte de réalisme, parfois très crue, Léa n'a pas peur des mots. Ses nouvelles comportent toujours un message qui permet de remettre en question son rapport à la sexualité, aux fantasmes, aux corps et à l'amour. Selon elle, la lecture érotique est un voyage rempli de découvertes où l'on voit naître en soi des désirs insoupçonnés.

Peut-être qu’elle n’y a jamais fait attention, car elle n’en avait pas envie. Mais aujourd’hui, elle prend le temps de regarder les profils, les photos, elle se projette avec un couple, et puis un autre. Beaucoup se disent « novices » ou en recherche d’une première expérience. Elle trouve cela très rassurant et ça lui donne encore plus envie, elle sent la possible bienveillance et l’amusement à la clé.

- Pierre !

- Oui ?

- Tu as déjà baisé avec un couple ?

- Non, jamais.

- Et toi ?

- Non.

- Tu en as envie ?

- Oui. Là comme ça, d’un coup. J’ai tellement envie.

- GO ma jolie, trouve-nous un joli couple, invite les à dîner, je suis partant. Et tu sais quoi, je te fais confiance, je veux la surprise. Ne me parle pas d’eux en avance, ne me les montre pas. Et puis pas de pression, s’il ne se passe rien, au pire on aura mangé un bon repas !

Pierre fait un sourire coquin et Caroline se dit qu’elle a vraiment de la chance d’avoir un amoureux sur la même longueur d’onde qu’elle. Naviguer sur JOYclub n’a plus du tout la même saveur. Elle est toute excitée et maintenant qu’elle a un but, un désir qui prend toute la place dans sa poitrine, les recherches ont pris une tournure beaucoup plus amusante.

Elle engage la conversation avec quatre couples différents. Le premier met du temps à répondre et semble moyennement intéressé : éliminé. Le deuxième est plutôt sympa, mais Caroline émet un doute sur l’attirance physique, elle est assez exigeante et comme c’est une surprise pour son homme, elle ne veut pas se rater : éliminé. Le troisième, le feeling n’est pas vraiment au rendez-vous, elle préfère couper court : éliminé. Le quatrième, c’est la fille qui tient le compte, elle s’appelle Victoire.

Vous avez déjà accueilli des amis pour dîner tout en sachant que vous alliez les baiser ?

Caroline et Victoire s’entendent bien. Elles vont parler quotidiennement durant deux semaines : sélectionné. Ils fixent une date, un samedi soir à 19h00, ils apportent le champagne.

Ça toque à la porte. Caroline a le cœur qui va exploser, elle a ondulé ses cheveux, maquillé ses yeux d’un noir charbon et mis une robe sexy pour annoncer la couleur. Pierre est vêtu d’un chino bleu foncé et d’un tee-shirt marinière. Ils ouvrent la porte avec leur plus grand sourire.

Vous avez déjà accueilli des amis pour dîner tout en sachant que vous alliez les baiser ? La première fois, ça fait une sensation assez bizarre, il faut les comprendre. Ils sont gênés, mais ils se plaisent et ça se voit. Ils s’installent au salon, le bouchon pète et les coupes se remplissent.

Ils se parlent, ils se draguent. Cela devient même amusant de draguer ouvertement devant sa moitié. Mais une question les taraude : comment passer d’une activité calme qui consiste à discuter à une activité un peu plus agitée qui consiste à baiser ? Sûrement en parlant de sexe, c’est la meilleure transition entre les deux. Victoire raconte timidement qu’elle n’a jamais essayé avec les filles. Caroline si, quelques fois. Les garçons bandent déjà, mais tout le monde reste calme avec son verre à la main.

- Et toi Marc ? Tu as déjà essayé avec les hommes ? dit Caroline.

- Heuu, non. Jamais.

- Tu aimerais ?

- Je n’ai jamais été attiré par ça.

- Ou peut-être que tu n’as jamais osé l’être.

- Peut-être.

Victoire et Caroline sourient, la situation veut toujours que les femmes se chauffent pour exciter les hommes, mais savent-ils seulement que l’inverse est tout aussi intéressant.

Les filles n’arrivent pas à quitter des yeux cette scène magnifique.

Je vous assure que c’est vraiment comme ça que ça s’est passé, Pierre s’est levé, il s’est approché de Marc et il lui a demandé s’il pouvait l’embrasser. Marc a hésité, et puis il a rangé ses peurs dans un petit coin de sa tête et il a dit oui.
Une explosion s’est alors faite sentir dans la poitrine des jeunes femmes qui se délectaient de voir la salive de leurs hommes se mélanger.

Pierre demande à Marc s’il peut ouvrir son pantalon, il n’hésite plus maintenant, il dit oui immédiatement. Pierre regarde la queue bien raide de Marc et il la fait disparaître dans sa bouche.

Les filles n’arrivent pas à quitter des yeux cette scène magnifique. Marc bascule sa tête en arrière et soupire de plaisir tandis que Pierre semble manier sa bite à la perfection.

Victoire se rapproche de Caroline et elle lui chuchote à l’oreille « Et si on faisait pareil ? ». Caroline lui répondra par un doux baiser tout en retirant lentement ses vêtements. Les deux filles se mettent nues, elles s’embrassent et se câlinent, pendant que chez ses messieurs il ne reste presque plus de vêtements.

Ces deux couples-là avaient bien prévu d’échanger de partenaires, mais ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’est que l’échange se fasse dans ce sens. Il y a tellement de possibilités à explorer et la soirée ne fait que commencer.

 

Cet article t'a plu ? Alors clique sur "j'aime" et partage-le !

As-tu déjà vécu une expérience similaire ? Viens en discuter sur le forum !

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus

Ces articles pourraient aussi t'intéresser !