gif
©

L'exhibition sexuelle

Un petit guide

Se montrer et être vu.e est le fantasme de beaucoup de personnes qui n'osent en parler autour d'eux de peur d'être jugé.e. Et c'est bien pour cela que JOYclub est là, pour vous conseiller au mieux et vous aider à réaliser vos fantasmes. C'est parti pour le petit guide de l'exhibitionnisme !

Rappelons avant tout que l'exhibition sexuelle dans un lieu public est un délit punit par la loi. Dans cet article, nous parlerons d'exhibition sexuelle dans des lieux appropriés et consentie par toustes.

1. Miroir, mon beau miroir

Vous êtes en train de faire l'amour avec votre partenaire et soudainement votre regard se porte sur le miroir posé dans le coin de la chambre. C'est la révélation : Vous voir en train de faire l'amour, c'est le pied total. Dans des jeux de séduction ou sexuels, le visuel joue un rôle très important: un miroir judicieusement placé peut être une grande source d'excitation pour les deux partenaires. N'hésitez pas à en placer à divers endroits pour pouvoir vous observer sous plusieurs angles.

Par exemple, dans certaines positions telles que la levrette, mettre un miroir en face permet de retrouver un contact visuel et vous pourrez observer le visage grimaçant de plaisir de votre partenaire (et le vôtre). Plaisirs garantis ! Si l'expérience vous tente, beaucoup de clubs libertins disposent d'une salle miroir. Du plaisir à deux ou à partager avec d'autres personnes. On valide !

L'exhibition sexuelle
©
 

2. Les Photos et vidéos

Rappelons ici aussi que l'envoi non consenti de photos/vidéos de sexe est un délit punit par la loi. Recevoir une photo de dickpic ou de pussypic alors que vous êtes devant votre bol de céréales et que clairement vous préféreriez juste regarder votre dessin animé du matin, c'est un grand NON.

Dans un cadre consenti, s'envoyer des photos peut être un jeu sexuel pour stimuler l'imagination, l'excitation et se redonner confiance en soi.

Quand est-ce que tu as commencé à te montrer en ligne ?

En message privé, car pour moi c'est déjà de l'exhib, j'ai commencé fin août 2021 avec un Joycluber. Avant ça, je n'avais même jamais envoyé de nude. Puis j'ai découvert l'exhib publique via un site spécialisé en regardant d'abord, puis après avoir été encouragée par la personne qui m'a fait découvrir ce site. J'y ai pris goût peu à peu...

Sous quelle(s) forme(s) te montres-tu ?

Ici sur Joy via la messagerie privée par le biais de photos et quelques rares clichés sur le forum. En photos et rares vidéos sur l'autre site.

Je préfère des clichés sensuels (selon les commentaires), que du nu hard, même s'il m'arrive d'en faire aussi. J'aime le côté dévoiler sans montrer... suggérer...

Mais j'avoue que j'ai plus de mal à assumer en publique ce genre de clichés. D'ailleurs je reste anonyme, je ne montre jamais mon visage et j'ai un pseudo.

Qu'est-ce que cela t'apporte ?

Me montrer m'a permis dans un premier temps d'accepter mon nouveau corps (grosse perte de poids). De me sentir bien et de me trouver pas trop mal par moment. Bref, une estime de soi que je n'ai jamais eue jusque là.

Puis, peu à peu, quand j'ai vu que je pouvais plaire en privé, je me suis aperçue que mon corps pouvait plaire aussi à un grand nombre. Le fait d'avoir des like et des commentaires me fait sentir désirable, et c'est très appréciable.
Et bien plus que des ”likes”, j'attache beaucoup plus d'importance aux commentaires. C'est une sorte d'antidépresseur naturel. C'est assez addictif je dois dire... Qui n'aime pas qu'on lui fasse des compliments !

Et puis, ça m'a permis de m'affirmer, et d'enfin oser franchir le cap du virtuel, pour passer aux rencontres libertines dans le monde réel.

3. Le Livestream

JOYclub propose des livestreams, mais pas n'importe lesquels. C'est vous qui êtes la star de la vidéo. Vous créez le Livestream qui VOUS ressemble. Vous pouvez montrer qu'une partie de votre corps, vous masturber en direct, ou juste partager une tasse de thé avec les membres connecté.es en racontant les dernières péripéties de vos vacances à Tahiti. Le choix vous appartient.

Vous êtes à la fois scénariste, producteur.trice et acteur.trice du livestream.

L'exhibitionnisme en général est grisant pour celleux qui s'y adonnent. Vous maîtrisez l'histoire et savoir que vous êtes observé.e par d'autres membres peut être tout particulièrement excitant. Vous donnez du plaisir aux personnes qui regardent, et vous en recevez également.

VIDEO - Interview du streamer Christoph03

4. Du self love

L'exhibition peut aussi être de soi à soi-même. Avez-vous déjà pris le temps d'observer votre sexe dans un miroir ?

C'est un exercice que je conseillerais, notamment aux personnes dotées d'une vulve. C'est un endroit qui n'est pas accessible d'un coup d'oeil distrait dans un miroir, contrairement aux personnes avec un pénis. La première vulve que j'ai vue dans ma vie n'était pas la mienne, mais celle d'une actrice porno ! Autant vous dire que je partais avec des idées préconçues sur ce à quoi devait ressembler une vulve.

Admirez la vôtre, avec avec tous ses méandres qui mènent droit au plaisir ! L'artiste allemand IshowFlag en a fait sa spécialité. Il fait des sculptures à partir du moule prélevé directement sur les vulves de femme. Un de ses projet est de montrer la vulve avant, et après stimulation sexuelle. Pourquoi ne pas observer votre sexe après avoir joui ? Vous serez étonné.e !


 

Cet article t'a plu ? Alors clique sur "j'aime" !

Aimes-tu te montrer ? Viens en discuter sur le forum !

Ces articles devraient te plaire

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus