gif
©

Le slow sex

Sexe soporifique ou nouvel élan pour votre vie sexuelle ?
03 septembre 2021

Le slow sex, c'est juste faire l'amour au ralenti ? Loin de là ! Le slow sex, ou sexe en pleine conscience, est une union des corps incroyablement intime qui peut même apporter un nouveau souffle dans la vie sexuelle de certains couples. Témoignage.

Par Yella Cremer

Une lumière tamisée, quelques bougies, une couverture épaisse et confortable, des coussins et autres supports moelleux de toutes tailles et formes, le lubrifiant à portée de main… Je parcours la scène d'un regard satisfait. Le nid d'amour est prêt et invite au bien-être, à l'abandon et au plaisir. Frémissante d'anticipation, j'allume les bougies tandis que mon chéri positionne les coussins. Les smartphones et autres trouble-fêtes potentiels sont bannis de la pièce, le quotidien s'éloigne le temps de quelques heures, et ces heures n'appartiennent qu'à nous.

Car aujourd'hui, c'est un tête-à-tête bien particulier qui nous attend : du « slow sex » !

Le slow sex : pour les couples de longue durée et ceux qui y aspirent

Souvent appelé à tort « sexe lent » ou « sexe light », le slow sex, un terme que l'on doit notamment à Diana Richardson, thérapeute corporelle et enseignante de tantra sud-africaine, recèle un potentiel énorme pour les couples qui ne sont pas totalement satisfaits par leur vie sexuelle ou ont le sentiment que leurs rapports se sont trop raréfiés. Ce problème concerne surtout les couples qui sont ensemble depuis longtemps : au début, les relations sexuelles étaient fréquentes et faciles. Au bout d'un moment, elles ont commencé à s'espacer et très vite, il devient quasiment impossible de trouver le bon moyen de les initier. Avec le temps, la frustration s'accumule, car chacun a vécu une multitude de refus de la part de l'autre. Pour autant, l'amour est encore là.

Au bout d'un certain temps de pratique vient le moment où on se dit : « Ça y est, on a trouvé le truc ! »

Nous aussi nous étions plutôt sceptiques au début, nous avions des attentes assez précises de ce que le sexe devait être : endiablé, passionné, torride… et même tantrique ! Le concept du slow sex se place en opposition, ce qui peut paraître très inhabituel au départ, la détente et l'intimité étant placés au premier plan. Toutefois, il vaut vraiment le coup de donner une chance à cette pratique qui semble peut-être incongrue au premier regard, et « d'apprendre » à pratiquer le slow sex. Cette persévérance sera récompensée !

Car c'est ce qu'il y a de beau avec le slow sex, au bout d'un certain temps de pratique vient le moment où on se dit : « Ça y est, on a trouvé le truc ! » Le sexe n'a jamais été aussi facile, on crée une intimité intense et on se sent vraiment « rassasié ».

Le slow sex
©
 

Le slow sex, c'est quoi, concrètement ?

Le slow sex est un rapport sexuel en pleine conscience, lors duquel on tourne toute son attention sur les ressentis de l'instant présent. Les deux partenaires se placent côte à côte et se concentrent sur les sensations qui traversent leur corps. La particularité : une érection n'est pas forcément nécessaire, la pénétration molle est même une des recettes secrètes du slow sex ! L'important est le contact entre le pénis et le vagin, que le pénis soit dressé et pénètre en profondeur est secondaire.

L'apprentissage du slow sex s'articule en trois phases avec des mouvements graduels, car il peut être difficile au départ de mettre de côté le sexe tel qu'on le connaît pour se plonger dans l'art du slow sex. Les trois piliers du slow sex sont la détente, la pleine conscience et le plaisir sans intention. La détente et la pleine conscience sont plutôt simples à comprendre, mais qu'en est-il du « plaisir sans intention » ?

Ce qu'on entend par là, c'est que l'objectif du slow sex n'est pas l'orgasme ! C'est une possibilité, mais en aucun cas une obligation. Ça peut sembler étrange au premier abord, et pourtant les bienfaits sont prodigieux : lorsque le sexe est dissocié de l'orgasme, il permet d'aborder la chose de manière plus détendue et il n'y a pas de pression à la « performance ».

L'évitement engendre un désir et une extase d'un genre nouveau, qui se propagent dans tout le corps au lieu de se limiter aux parties génitales. Il faut bien l'avouer, c'est une expérience insolite qui nous a demandé un peu de patience.

Qui est Yella Cremer ?

Experte en sexe et coach intime, Yella Cremer est convaincue que "le bon sexe s'apprend". Elle a un diplôme d'éducatrice et a dirigé pendant 7 ans un salon de massage tantra. Yella Cremer est auteure des livres "Les 50 meilleures écoles du sexe" et "Le guide du point G pour dieux du sexe". Son dernier livre s'intitule "L'amour pratiquerait le slow sex". Elle donne également des cours de slow sex en ligne avec son mari Samuel Cremer.

Le slow sex permet de redécouvrir le sexe et l'intimité

De nos jours, où l'accès au sexe est d'une facilité déconcertante, malgré ou peut-être à cause de la surabondance de sexe via le porno, Tinder et autres, beaucoup ne trouvent pas de réelle satisfaction. Le sexe ou la masturbation ne servent plus qu'à relâcher la pression en vitesse, et laissent souvent un sentiment de vide. Ou bien il devient de plus en plus ardu de se maintenir dans la course aux dernières pratiques sexuelles, et le rythme effréné du quotidien ne laisse souvent qu'un temps limité pour les rapports une fois que la phase de lune de miel s'est essoufflée.

C'est justement à ce moment que le sexe en pleine conscience entre en jeu. Nous-mêmes, nous n'avions aucune idée avant de la différence extraordinaire que peut faire le slow sex. Il n'est pas censé se substituer aux rapports classiques, mais constitue une merveilleuse option supplémentaire pour redécouvrir et ressentir l'acte amoureux autrement.

Il est beaucoup plus facile d'initier le slow sex que le sexe classique, car il n'y a pas besoin d'excitation ou de désir.

On s'attise mutuellement, tout en restant détendu. Il n'y a pas de but précis, et donc pas de pression à atteindre un objectif quelconque. Chaque instant est agréable. Lors du slow sex, l'attention et le lien créé avec l'autre en pleine conscience permettent de faire l'expérience d'une satisfaction nouvelle, qu'on pourrait appeler satiété.

Cette satisfaction perdure très longtemps après. Cette intimité unique ne dure pas que le temps du slow sex, mais demeure ensuite. La proximité créée consolide notre couple. Nous sommes convaincus que le slow sex a renforcé notre relation et l'a débarrassé de la frustration sexuelle. En effet, dans notre relation aussi, notre vie amoureuse a connu une période de calme plat après la passion des débuts, période durant laquelle nous n'étions plus vraiment connectés sur le plan sexuel.

Le slow sex
©
 

Le sexe en pleine conscience apporte un nouveau souffle

Bien entendu, il nous a fallu un peu de temps et de patience avant d'assimiler les principes du slow sex. Tout ce que nous considérions comme des principes inhérents au sexe a été bouleversé : pas besoin d'excitation, ni de désir, et le but n'est pas d'exciter l'autre autant que possible. Au lieu de quoi, on se laisse guider par le plaisir sexuel qui naît de la détente et du simple ancrage dans l'instant présent. Je me permets d'affirmer qu'il suffit de s'y essayer une fois, pour ne plus jamais vouloir y renoncer.

La première fois que nous nous sommes vraiment mis au slow sex, il a eu un effet radical, il a propulsé non seulement notre vie sexuelle, mais aussi notre couple à un tout autre niveau. Pourquoi s'être toujours acharnés à faire les choses « correctement » ? Tout à coup, il est devenu très facile d'initier les relations sexuelles. Notre confiance sexuelle l'un envers l'autre s'est accrue de manière considérable, elle est même plus forte que jamais, ce qui est plutôt intéressant. Nous avons développé quelque chose, un « sentiment de sécurité sexuelle » comme nous l'appelons, où nous nous sentons accueilli par l'autre lors du sexe.

Après avoir expérimenté pendant un moment avec le slow sex, il y a sans cesse eu des couples pour nous demander ce qu'on faisait, exactement. Nous avons constaté que notre manière de parler de sexe était différente. Et quel compliment !

 

Cet article t'a plu ? Alors clique sur "j'aime" et partage-le !

Le slow sex te tente ou tu es déjà adepte ? Viens en parler sur le forum

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec près de 4 millions de membres.

En savoir plus

Ton commentaire dans le forum (55 contributions)