gif

Télétravail et masturbation

Ne me soumets pas à la tentation !
21 mai 2021

Je ne suis pas fait pour le télétravail. En partie à cause de ma personnalité et beaucoup à cause de mon travail : quand le travail a trait à l'érotisme, comment est-il possible de télétravailler sans ouvrir son pantalon toutes les dix minutes ? Ma croix et ma bannière.

Par Alex Todorov

Pression sexuelle en télétravail

Un derrière se présente à moi. Le cadrage de l'image invite tout particulièrement à un usage masturbatoire. Et m'arrache par la contrainte au prosaïsme de mon travail à la maison. Un homme en érection apparaît à l'image. Je change immédiatement d'onglet et m'efforce de fixer mes pensées sur un calcul de budget tout ce qu'il y a de plus froid. Lui n'a pas de fessier. Seulement des lignes sobres, des motifs stricts, des chiffres oppressants. Et qui me font vite dériver. Rien à faire, je retourne dans l'onglet du fessier.

Le télétravail. Quelle invention absurde.

Et pourtant nécessaire aujourd'hui. C'est presque ironique : c'est à cause d'une épidémie virale que je me retrouve dans une situation professionnelle où j'ai envie de porter la main à mon entrejambe. Le bureau est un environnement régulateur totalement dénué d'érotisme. Les pensées graveleuses ne m'y sont jamais vraiment restées en tête, je m'en rends bien compte depuis que je télétravaille.

Une véritable lutte contre mon imagination bouillonnante avec ma braguette pour seul bouclier

Une partie de mon « travail » chez JOYclub consiste à chercher des photos percutantes pour les articles du magazine et à fouiller les sujets et groupes à la recherche d'idées à traiter. Au cours de cette sérieuse entreprise de recherche, mon regard repasse sans arrêt à la dérobée sur la rubrique photos et vidéos. La mère de toutes les pulsions de masturbation. Une véritable lutte contre mon imagination bouillonnante avec ma braguette pour seul bouclier. Existe-t-il un groupe de soutien pour ce problème ? Bonjour, je m'appelle Alex, je télétravaille et je ne me suis pas masturbé depuis 37 minutes.

L'arrivée des livestreams sur JOYclub : le coup de grâce

Les vidéos seront encore là ce soir, après le travail. Mais les livestreams que je rate cet après-midi sont perdus à jamais ! Et si je ratais le meilleur livestream que je n'ai jamais vu ? C'est un risque que je ne peux pas prendre, alors je laisse une fenêtre réservée aux livestreams toujours ouverte, pour ne rien manquer.

Pendant que j'essaie tant bien que mal de me concentrer sur mon tableau excel, mon regard se pose sur la fenêtre des livestreams. Une femme se masturbe avec un gode d'une taille qui ferait rougir mon pénir de jalousie. Je vois aussi des hommes se masturber, des couples dans diverses positions provocatives. J'opte finalement pour un livestream qui présente deux écrans : à gauche, un homme tend son pénis en offrande, à droite, une femme s'agenouille et ouvre la bouche, mimant une fellation. J'admire avec bonheur la palette de nouveautés qu'offre le TeamStream : le livestream qu'on peut partager avec une deuxième personne.

Et me rends compte une heure plus tard que mon calcul de budget n'a absolument pas avancé.

Incité à la masturbation de tous côtés !

Si je laisse mon imagination gagner du terrain, les petits plaisirs gagnent et c'est le travail qui aura perdu. Ou l'inverse ? Les pauses permettent de se vider l'esprit et de se reconcentrer. Par exemple, si je vais me chercher un café ou que je m'assieds à mon piano juste à côté de mon bureau. Au bout du compte, je travaille aussi peu que si je parcours une galerie remplie d'appels à la copulation primitifs, de caractéristiques sexuelles primaires et secondaires qui m'implorent, me provoquent, m'assaillent et me perturbent grandement à l'occasion.

J'envisage de mettre une cage de chasteté à mon pénis et de déposer la clé au service RH.

Never fuck the company? Fuck « Never fuck the company! » Ce dicton n'a de toute évidence pas été inventé par un.e freelance. Mon respect envers les freelances va grandissant. Comme ma bite. Quel est leur secret ? Y a-t-il des stratégies pour désamorcer les pensées érotiques ? Je caresse l'idée de mettre une cage de chasteté à mon pénis et de déposer la clé au service RH. Et je me tourne à nouveau vers l'onglet du fessier.

Le télétravail est décidément bien pervers !

 

Tu recherches plus de distractions ?

Tu n'as plus envie de travailler ? Viens te réfugier dans :

 

Et toi, comment vis-tu le télétravail ? Viens en parler avec d'autres membres sur le forum!


JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 3,8 millions de membres.

En savoir plus

Ton commentaire dans le forum (8 contributions)