êtes-vous timide?

*****ton Homme
40 Contribution
Auteurs de sujet 
êtes-vous timide?
Pour faire suite au sujet des complexes ou nous avons également abordé un peu l'hypersensibilité/émotivité, il y a aussi la timidité qui peut rendre la vie très compliquée pour certaines personnes.
Cela peut même occasionner certaines forme de blocages ou de frustrations dans certaines circonstances.

Pour google ''La timidité est la réaction qu'on ressent face au regard de l'autre, quand on a peur de ne pas faire bonne impression, de donner une bonne image de soi. La timidité est liée au regard de l'autre dans des situations nouvelles, ou avec''

Je suis également une personne très timide ( et pourtant assez à l'aise en virtuel) pour palier à cela j'use (et abuse diront certains ) de l'humour pour cacher cette timidité.
Malgré tout, lorsqu'une personne me plaît, comme beaucoup de timide j'ai tendance à être maladroit et arrive difficilement à faire face.
On peut dire de rester soi-même, de ne pas s'occuper de ce que pense les autres, rien n'y fait.

De votre côté, avez vous des problèmes de timidité? Si oui, dans quel cas ?
Comment vous y faites face?
Avez vous trouvés un moyen à la surmonter ?
*****ond Femme
84 Contribution
Bonjour @tibreton,

En plus d'être hypersensible, je suis timide.
Par contre, je ne me reconnais pas dans la définition de google: ce n'est pas que j'ai peur du regard des autres, c'est juste que je n'ose pas.
Je n'ose pas aller parler à des personnes, je n'ose pas me mettre dans certaines situations, je n'ose pas beaucoup de choses, et ça complique sacrément la vie.

Comme toi, je suis plutôt à l'aise en virtuel, dans la limite du raisonnable, et j'use de l'humour, qui parfois ne passe pas avec certains, ce qui fait que je rentre un peu plus dans ma coquille...
****edo Couple
19 Contribution
la timidité ?
J'ai été timide jusqu'à l'âge de 18 ans , a tel point qu'une fille qui me parlait je devenais rouge façon bouteille de coca-cola et cela était difficilement possible de le cacher! Durant l'enfance les écoles n'étaient pas mixtes et le fait de pouvoir croiser une fille alors qu'enfant, je me bloquais totalement .Ce qui a eu pour résultat d'éviter de parler aux autres et beaucoup d'appréhension quant mes parents recevaient des amis et leurs enfants.
L'armée m'a aidé à surmonter cette peur viscérale et la prise de parole s'est faite peu à peu , me libérant de cette gêne à parler avec les gens devant d'autres!
Il n y a pas de mystère il faut aller de l'avant se surmonter à prendre la parole ,exposer ses idées et surtout exister en tant qu'être devant tous car bien souvent le timide est une personne qui pense mais qui ne s'exprime pas à haute voix et ne sait pas prendre la parole! Un observateur du monde , silencieux et rarement à l aise dès qu il doit s'exprimer. L'armée et les pelotons d'élèves gradés m ont poussés à surmonter ce mal mais un tiers de ma vie à été perdu dans un silence total sans que personne ne s'en rende bien compte.
Aujourd'hui , j ai réussi a ne plus appréhender ce monde, et il m'arrive parfois de remarquer que des gens autour de moi sont touchés de ce mal et que si personne n'intervient auprès d'eux il ne prendront jamais confiance en eux et risquent d'être le souffre douleur de railleries comme quand j'étais enfant! Un monde cruel ou l on ose pas se battre pour soi même.
Dans mes années de travail j'ai souvent donné la parole ou poussé les personnes à parler en publique pour leur permettre de se mettre à l aise avec eux-même.
Jouer de l'ironie avec soi même, aller vers les gens plutôt que d'attendre qu'ils viennent vers vous ! se cacher derrière l'humour aide beaucoup a s’extérioriser également mais il faut aussi marquer son territoire et ne pas produire l'effet inverse quant a tout banaliser, et passer pour le rigolo de service à qui l'on ne confiera jamais de postes clefs
Ceux qui se mettent trop en avant avec trop de prétentions cachent bien souvent une partie d'eux meme, mais il reste un réel fait , on peut mentir à tous mais jamais à soi même!
Si par malheur , il m'arrive de croiser une personne qui se sert des autres pour briller sans faire cas de ce qu'elle écrase une autre personne, il est vrai que j'interviens et qu'avec plus de verves aujourd'hui je suis paré pour m'y confronter.
Chacun est comme il est mais il ne peut y avoir de prédateurs ! Il appartient aussi aux personnes timides de se lancer en s'affirmant pour se permettre d'avancer et réguler l'écart entre trop ou pas assez
******a89 Femme
266 Contribution
JOY-Team 
Merci @tibreton pour la création de ce sujet ! La timidité m'accompagne aussi depuis toujours.

Au lieu d'essayer de la combattre (ce qui de toute facon ne fonctionnait pas du tout), j'apprends à vivre avec et à trouver des solutions qui m'aident à me sentir mieux.

Par exemple, je sais qu'un premier rendez-vous dans un café ou restau me met souvent mal à l'aise. Je propose donc plutôt d'autres activités pour un premier RDV (faire une ballade, du sport, aller au musée,...) plutôt que de me forcer à aller boire un verre et être mal à l'aise toute la soirée.
Si le courant passe avec la personne, on pourra aller boire un verre lors d'un deuxième RDV *g*
*****ond Femme
84 Contribution
Merci @Cynthia89 , je n'aurais jamais pensé à ce genre de chose.

Et en ce qui concerne des visios, des conversations téléphoniques par exemple.... Tu es intimidée aussi, ou ça, tu y arrives... Moi ça me paralyse 😖😖😖
****91 Homme
25 Contribution
Moi j'aime bien les personnes un peu timides *g* je trouve qu'elles ont souvent aussi une belle sensibilité... *love4* *mrgreen*
******a89 Femme
266 Contribution
JOY-Team 
@Amy_Pond Les visios et conversations téléphoniques, ca me terrifiait il y a quelques années et maintenant plus du tout. J'ai travaillé quelques mois dans une sorte de centre d'appel, ca m'a vaccinée *gg*

Les premières années où j'ai travaillé en entreprise, je paniquais complètement avant chaque appel et j'étais toute bloquée au téléphone, l'horreur... Là j'avoue que je n'ai pas trouvé de solution autre que de me forcer mais peut-être qu'il est de plus en plus possible de communiquer par mail plutôt que par téléphone ?
**C Homme
8 528 Contribution
Citation de Cynthia89:
Là j'avoue que je n'ai pas trouvé de solution autre que de me forcer mais peut-être qu'il est de plus en plus possible de communiquer par mail plutôt que par téléphone ?


...je ne suis pas du tout ami des communications virtuelles quand il s' agit de choses personnelles. Entendre un voix me dit beaucoup plus que des mots écrits....
******a89 Femme
266 Contribution
JOY-Team 
@FTC c'est vrai, on peut aussi beaucoup plus facilement mal interpréter un message écrit qu'oral. Mais je pense que ca dépend du contexte, si il s'agit de prendre un RDV chez le docteur, ca peut très bien se faire en ligne si on n'est pas à l'aise au téléphone.
**C Homme
8 528 Contribution
...je me suis habitué à insister de téléphoner au moins une fois avec la personne avant de fixer un rendez-vous. Il y'a des hauteurs de voix qui me font mal aux oreilles ou des dialectes que j’ai mal à supporter. On peut me prendre pour superficiel, mais je n’y peux rien...
******a89 Femme
266 Contribution
JOY-Team 
@FTC Si ca te permet de ne pas être mal à l'aise pendant le rendez-vous, alors pourquoi pas ! Tu ne fais de mal à personne *g*
****Joy Femme
207 Contribution
JOY-Team 
Merci @tibreton pour ce sujet fort intéressant *g*

Personnellement, je me définirais davantage comme hypersensible et hyperémotive, plutôt que timide. Certaines situations sociales me mettent en difficulté et j'ai des peurs assez banales, comme celles d'être jugée, moquée ou rabaissée.
Dès que les énergies des un.e.s et des autres me brassent trop (même si elles sont positives), je me renferme, je ne parle plus, et je ressens le gros besoin de m'isoler.

C'est extrêmement handicapant dans les relations sociales en général, même avec les gens proches. Il y a des périodes plus difficiles que d'autres.
***76 Homme
52 Contribution
De mon côté j'ai longtemps cru être timide!
Finalement, je suis plutôt introverti finalement (je dirai même plutôt ambiverti (introverti ou extraverti selon où et avec qui je me trouve)).
Mais je suis aussi hypersensible!

J'aime les relations sociales, mais elles me fatiguent énormément et j'ai parfois besoin d'éloignement voir de solitude!
****Joy Femme
207 Contribution
JOY-Team 
Tiens, ambiverti, merci pour ce terme que je ne connaissais pas @Oni76.
Oui je pense qu'on peut être introverti sans être timide, les deux sont souvent confondus.

@perledo
Est-ce qu'essayer de mettre les gens en avant pour surmonter leur timidité a aidé ?
Les profs essayaient de faire ça avec moi (il y avait même les menaces de notes de participation..), mais c'était pire. Je n'avais pas du tout envie, ça me rendait plus anxieuse qu'autre chose, et je n'avais plus envie de venir en cours.

@Amy_Pond ce n'est pas toujours évident effectivement d'oser se mettre en avant, surtout si on sent que les personnes en face ne sont toujours réceptives lors de nos tentatives infructueuses !
Tu arrives à surmonter ta peur d'oser ?

Il y a aussi des personnes qui rayonnent dans certaines situations. Par exemple, une jeune femme extrêmement timide, qui sort de son cocon lors de cours de théâtre d'impro. Une vraie métamorphose !

Pour moi, la danse est un exemple. Je ne ressens aucune gêne lorsque je danse, le regard des autres ne m'importe plus, je suis dans une autre dimension !
*****ond Femme
84 Contribution
@Eva_Joy Entièrement d'accord avec: quand quelqu'un essaie de me mettre au centre de l'attention, c'est encore pire. Par surprise, c'est atroce. Quand je m'y attends c'est l'enfer car j'angoisse encore plus avant... Donc non, la technique de Perledo n'est pas pour moi.


Citation de Eva_Joy:
Tiens, ambiverti, merci pour ce terme que je ne connaissais pas
@Amy_Pond
Tu arrives à surmonter ta peur d'oser ?

Alors pas du tout! Malheureusement! *snief2*
Je fais partie d'une chorale depuis à peu près 10 ans maintenant. Au début, j'allais les voir en concert, il a fallut qu'ils insistent longtemps avant que je les rejoigne, surtout que ce n'est pas en français, et au début je n'allais à aucun concert.
Je chantais tout bas pendant les répétitions, et depuis 4/5 ans, j'assume plus, mais lorsqu'il s'agit de faire des petites variations solo, j'ai beaucoup de mal.
Je vais à quelques concerts, mais je me cache derrière ma partition et derrière le premier rang. Je me suis même bloqué le dos une fois tellement j'étais crispée!!! *headcrash* Les feux de la rampe c'est pas pour moi.

Ça me joue encore actuellement des tours!
Je n'ose pas, je ne m'autorise pas certaines choses, ça me pourrit la vie!
Et après je me mets dans un état pas possible parce que l'hypersensibilité prend le relais, et ma colère se retourne contre moi.

Vive la vie! *regenbogen*
****Joy Femme
207 Contribution
JOY-Team 
Haaa, je comprends tellement ! Quand je n'arrive pas à surmonter une peur, je m'en veux terriblement, je m'auto-flagelle pendant un bon moment, haha.
C'est déjà génial que tu aies osé rejoindre la chorale. C'est déjà un gros pas, et encore plus que que tu assumes davantage de chanter *g*
Bravo !
Vous savez quoi ? Je pense que pour qu'on n'arrête de s'auto-flageller sur ce qu'on ne fait pas, n'ose pas faire, on devrait tenir un petit carnet de tout ce qu'on a osé faire !!
C'est bien beau de se flageller, mais il faudrait aussi qu'on pense à se féliciter de tous les petits pas qu'on fait, qui nous semblent invisibles, et qui sont pourtant immenses !!
*****ond Femme
84 Contribution
@Eva_Joy Excellente idée!

N°1 : m'être inscrite sur JoyClub! *rotfl*
*****ond Femme
84 Contribution
Je partage avec vous ce magnet, que j'ai complètement oublié depuis un certain temps, et que j'avais acheté lors de mon parcours (du combattant) pour ma reconversion professionnelle.

Il faudrait que je l'applique à ma vie perso....
***76 Homme
52 Contribution
Le meilleur outil c'est l'acceptation.
Arriver à se dire, "en effet, je n'ose pas, mais dans le fond, est-ce vraiment un problème?".
Puis arriver à reconnaitre que ce n'est pas un "vrai" soucis (sauf si ça vous pourri vraiment la vie), et enfin, arriver à se dire que ce n'est pas grave, que nous ne sommes pas plus nuls que d'autres et que ce sera une étape à franchir plus tard.
Arriver à en parler est déjà très bien et s'est libérateur.

De mon côté, je sais que j'ai beaucoup de mal en société. Mais tout dépends de avec qui je suis.
Trouve un cercle de personnes un peu comme toi et/ou de personnes bienveillantes. Ca aide énormément à se libérer.
J'ai accepté qui je suis, et ça m'aide énormément. J'accepte de ne pas arriver à faire des choses.
J'y réfléchi ensuite en me demandant pourquoi je n'ai pas réussi à les faire et je me dis que j'y arriverai peut-être une prochaine fois.


L'année dernière, j'ai lu le livre "Les 5 blessures qui nous empêchent d'être nous-même". Ca a été extrêmement libérateur. Le pouvoir de l'acceptation, c'est absolument ENORME!!!
J'ai accepté mes défauts et j'ai accepté ceux des autres.
Maintenant, je profite bien plus de tout les petits moments de bonheur que m'offre la vie ^^

Ca ne m'empêche pas d'avoir toujours régulièrement de très grosses crises d'anxiété. J'en ai parlé à mon cercle d'amis qui m'ont posé plein de questions bienveillantes "qu'est-ce qu'on peux faire pour toi dans ces moments-là?" "Est-ce que tu préfère telle ou telle chose?", etc...

L'acceptation et la communication avec des personnes bienveillantes.
Je ne me suis jamais aussi bien senti de ma vie que depuis! (malgré une très difficile rupture il y a 2 mois).

Courage!
****edo Couple
19 Contribution
Citation de Eva_Joy:
Tiens, ambiverti, merci pour ce terme que je ne connaissais pas @Oni76.
Oui je pense qu'on peut être introverti sans être timide, les deux sont souvent confondus.

@perledo
Est-ce qu'essayer de mettre les gens en avant pour surmonter leur timidité a aidé ?
Les profs essayaient de faire ça avec moi (il y avait même les menaces de notes de participation..), mais c'était pire. Je n'avais pas du tout envie, ça me rendait plus anxieuse qu'autre chose, et je n'avais plus envie de venir en cours.

@Amy_Pond ce n'est pas toujours évident effectivement d'oser se mettre en avant, surtout si on sent que les personnes en face ne sont toujours réceptives lors de nos tentatives infructueuses !
Tu arrives à surmonter ta peur d'oser ?

Il y a aussi des personnes qui rayonnent dans certaines situations. Par exemple, une jeune femme extrêmement timide, qui sort de son cocon lors de cours de théâtre d'impro. Une vraie métamorphose !

Pour moi, la danse est un exemple. Je ne ressens aucune gêne lorsque je danse, le regard des autres ne m'importe plus, je suis dans une autre dimension !


eva joy:
Pour certaines personnes cela a fonctionné quant au fait de les aider à braver la prise de parole !
Pas pour tous certes mais il y a des gens pour qui cela a été liberateur et la métamorphose s'est faite dans temps un mois au deux quand ils ont pu prendre de l'assurance. Je n'avais rien à gagner si ce n'est que cette reconnaissance de ne pas laisser les personnes dans une souffrance silencieuse. Des personnes qui sont entrées dans l'entreprise comme simples conseillers et qui ont gravi trois echelons en à peine un an pour passer sur le poste d'expertise. D'autres qui preferaient ne pas gravir à cause des samedis travaillés en tant qu'experts informatique car peu nombreux , et j'ai pris l'engagement avec eux de les remplacer pour finalement accepter de travailler moi perso tous les samedis si on me donnait mon lundi. La boite a accepté et cela a permis pour ces personnes de se positioner sur des postes clefs et mettre à profit encore plus d'assurance . Sur les13 années passées dans cette entreprise , j'ai croisé plus de 800 personnes dont 650 en turn over et sur celles qui sont encore en poste aujourd'hui j'ai du filer 60 à 80 coups de main pour des gens qui n'avait pas ou plus confiance en eux . Le jour de ma retraite , elles etaient toutes presentes au repas de fin de carriere et les remerciements et regrets de savoir qu'on se verrait beaucoup moins j'en ai recu plus que je ne pouvais penser .
En tout cas en ce qui me concerne , la main tendue à ete une formidable opportunité et personnes ne se serait avisé de rire ou de se moquer d'une personne qui soit en faiblesse ! Il m'est arrivé de faire subir le meme retour de baton aux moqueurs et de leur demander de prendre la parole en guetant le moment ou il y aurait faille et leur faire remarquer sur un ton semi ironique qu'il pensaient savoir mais qu'il était encore loin de la verité et qu'avec de l'humilité ils auraient certainement pas eu à vivre cette situation! Oeil pour oeil dit on souvent mais cela a permi au moins de leur faire comprendre qu'ils etaient comme tous avec des qualités et aussi des faiblesses !
Pour d'autres envers qui cela n'a pas été possible de les mener plus loin qu'elles ne le voulaient , elles ont pu évoluer de manieres differentes mais sont toujours aussi sensibles et timides. Le travail sur soi n'appartient pas qu'à une personne , mais avec le discours on peut tres certainement ameliorer les choses et faire d'une personne lambda un collaborateur avec qui on sait que l'on peut avoir confiance en son jugement et qualité. La gratification n 'est pas d'arriver a surmonter sa peur ou timidité mais d'avoir osé et d'avoir pu permettre à la personne de réussir , là ou elle ne pensait pas y arriver. La confiance en soit ! et je pense que cela se travaille à tous niveaux.
J'ai entendu un dicton qui disait
Il y a deux sortes de gens dans la vie , il y a ceux qui sont dans la brouette et ceux qui la pousse.
Une phrase qui serait plutot pejorative dans la bouche de certains , Dans la mienne cela revient juste à dire qu'en fonction de l'utilisation de la brouette ou de sa fonction il n'y a pas de honte à etre derriere ou a etre dedans en fonction de la situation qu'on souhaite y apporter.
Avant d'etre un monsieur , j'ai certainement aussi été un" branleur" mais je sais par quoi je suis passé pour etre ce quelqu'un putot que de ressembler à quelqu'un!
Bien à toi et merci pour cet échange car tes propos sont justes nous ne sommes pas tous pareils face aux turpitudes de la vie qui peut se traduire pâr un enfer à vivre pour biens des moments
Amitiés
Perle d'Ô (eric) car miss repond aussi avec le meme pseudo
****Joy Femme
207 Contribution
JOY-Team 
@Amy_Pond
Ton petit badge est génial, j'espère qu'il t'aide bien quand tu en as besoin. Des fois il suffit de pas grand chose pour oser *g*

@Oni76
Merci Oni76 pour ton témoignage, je pense que c'est important aussi de se rappeler que même si on n'arrive pas à tout faire, ce n'est pas grave, ça ne veut pas dire qu'on n'est moins bien que les autres.
Je pense que le danger est là d'ailleurs : de se comparer aux autres, et de se dévaloriser encore une fois.
Ce n'est pas parce qu'un.e tel.le arrive à faire une chose et moi non que je vaux moins qu'il/elle.

Des fois, ce qu'on considère comme des blocages peuvent être aussi des limites. Peut-être que cette personne qui n'a pas de limite à cet endroit-là en a à d'autres où toi tu n'en as pas.

Si on en souffre vraiment, effectivement, ça peut être bien d'agir, mais sinon, l'acceptation, et surtout ne pas se comparer, voilà des choses importantes.

@perledo
Effectivement, nous sommes tous différent.e.s, mais je pense qu'au vu de ton expérience, tu accompagnais les personnes pour qu'elles se sentent à l'aise, et c'est là où c'est important. D'ailleurs, tu as l'air d'avoir sacrément donné de ta personne, c'est très altruiste de ta part. Je suppose que tu as dû être regretté à ton départ à la retraite !
Disons qu'au collège/lycée, sortir de sa coquille quand on est timides, ce n'est pas pareil. Les profs que j'ai connus n'étaient pas dans l'accompagnement, mais davantage dans le punitif "si tu ne fais pas ça, tu seras puni.e" que ce soit via les notes de participations, ou forcer les gamins à passe au tableau, mais sans filet de secours. C'est à dire que des gamins timides, moqués, se retrouvent de force à passer au tableau, mais le prof n'est pas forcément derrière pour l'aider si les camarades se moquent, ou le harcèlent à la sortie. Pour moi, tout le processus était donc une punition. On me forçait à faire quelque chose que je n'aimais pas, on me mettait en position de faiblesse, et en plus je me prenais les remarques des autres gamins en pleine tronche, et le prof ne bronchait pas. Bref, tu vois le tableau.

Dans le domaine pro, ça peut vite être pareil. Certains schémas se répètent, même si on a 20 ans de plus que ces gamins au collège. Je pense que c'est important de savoir ce que la personne veut ou pas, quelles sont ses limites, et si elles peuvent être repoussées ou pas du tout, et de s'en servir pour l'aider à atteindre la position la plus appropriée qui soit. Et surtout que ce soit fait dans un cadre de bienveillance. C'est un sacré travail que tu as mené @perledo !
****edo Couple
19 Contribution
Citation de Eva_Joy:
@Amy_Pond
Ton petit badge est génial, j'espère qu'il t'aide bien quand tu en as besoin. Des fois il suffit de pas grand chose pour oser *g*

@Oni76
Merci Oni76 pour ton témoignage, je pense que c'est important aussi de se rappeler que même si on n'arrive pas à tout faire, ce n'est pas grave, ça ne veut pas dire qu'on n'est moins bien que les autres.
Je pense que le danger est là d'ailleurs : de se comparer aux autres, et de se dévaloriser encore une fois.
Ce n'est pas parce qu'un.e tel.le arrive à faire une chose et moi non que je vaux moins qu'il/elle.

Des fois, ce qu'on considère comme des blocages peuvent être aussi des limites. Peut-être que cette personne qui n'a pas de limite à cet endroit-là en a à d'autres où toi tu n'en as pas.

Si on en souffre vraiment, effectivement, ça peut être bien d'agir, mais sinon, l'acceptation, et surtout ne pas se comparer, voilà des choses importantes.

@perledo
Effectivement, nous sommes tous différent.e.s, mais je pense qu'au vu de ton expérience, tu accompagnais les personnes pour qu'elles se sentent à l'aise, et c'est là où c'est important. D'ailleurs, tu as l'air d'avoir sacrément donné de ta personne, c'est très altruiste de ta part. Je suppose que tu as dû être regretté à ton départ à la retraite !
Disons qu'au collège/lycée, sortir de sa coquille quand on est timides, ce n'est pas pareil. Les profs que j'ai connus n'étaient pas dans l'accompagnement, mais davantage dans le punitif "si tu ne fais pas ça, tu seras puni.e" que ce soit via les notes de participations, ou forcer les gamins à passe au tableau, mais sans filet de secours. C'est à dire que des gamins timides, moqués, se retrouvent de force à passer au tableau, mais le prof n'est pas forcément derrière pour l'aider si les camarades se moquent, ou le harcèlent à la sortie. Pour moi, tout le processus était donc une punition. On me forçait à faire quelque chose que je n'aimais pas, on me mettait en position de faiblesse, et en plus je me prenais les remarques des autres gamins en pleine tronche, et le prof ne bronchait pas. Bref, tu vois le tableau.

Dans le domaine pro, ça peut vite être pareil. Certains schémas se répètent, même si on a 20 ans de plus que ces gamins au collège. Je pense que c'est important de savoir ce que la personne veut ou pas, quelles sont ses limites, et si elles peuvent être repoussées ou pas du tout, et de s'en servir pour l'aider à atteindre la position la plus appropriée qui soit. Et surtout que ce soit fait dans un cadre de bienveillance. C'est un sacré travail que tu as mené @perledo !


Merci de ton retour eva et je comprends ce que tu as pu ressentir des comportements d'une époque qui ne laissait pas de place autrement que la punition! En souhaitant que les erreurs d'hier servent à construire demain
***76 Homme
52 Contribution
Citation de Eva_Joy:

@Oni76
Merci Oni76 pour ton témoignage, je pense que c'est important aussi de se rappeler que même si on n'arrive pas à tout faire, ce n'est pas grave, ça ne veut pas dire qu'on n'est moins bien que les autres.
Je pense que le danger est là d'ailleurs : de se comparer aux autres, et de se dévaloriser encore une fois.
Ce n'est pas parce qu'un.e tel.le arrive à faire une chose et moi non que je vaux moins qu'il/elle.

Des fois, ce qu'on considère comme des blocages peuvent être aussi des limites. Peut-être que cette personne qui n'a pas de limite à cet endroit-là en a à d'autres où toi tu n'en as pas.

Si on en souffre vraiment, effectivement, ça peut être bien d'agir, mais sinon, l'acceptation, et surtout ne pas se comparer, voilà des choses importantes.

Tout à fait.
On m'a souvent comparé à d'autres "regarde, tes cousins et cousines ont tous un travail qui leur rapporte un salaire" "regarde les autres on une vie sociale", etc...
Mais quand j'y arrive, c'est comme si tous les efforts que j'avais dû faire ne valaient rien parce que d'autres ont réussis ou alors, ça ne correspond pas au modèle que ces personnes là ont (un travail en tant qu'indépendant qui ne nous rapporte pas de sous, ou une vie sociale à travers une relation libre...).

Il faut réussir à se couper de ça, savoir qui nous sommes au font de nous, quelle sont nos capacités et combien d'effort nous allons devoir fournir pour arriver là ou NOUS voulons! ^^

On en reviens toujours à la même chose: L'acceptation.
Ce travail long et difficile mais obligatoire je pense.

Effectivement dans l'éducation on nous pousse à rentrer dans un moule "aller, fais pas ton timide, exprime-toi"... Non, mais ces personnes ne se rendent pas compte de l'effort nécessaire à le faire, la pression ressentie, et l'anxiété qui en découle!
Beaucoup de personnes manquent d'empathie, c'est bien dommage...
*****e09 Homme
164 Contribution
Bonjour,
Jusqu'à l'âge de 20 ans j'étais très timide, il me fallait bien connaître l'autre pour me sentir à l'aise et m'intégrer au groupe et encore je restais souvent en retrait.
Ce qui m'a relativement guéri de cette timidité, cest le monde du travail, j'étais technicien de maintenance dans l'industrie et forcément je devais aller vers les autres que ce soit dans l'atelier ou dans les bureaux majoritairement présence féminine qui m'a donné confiance dans mes rapports avec les femmes, le sport en club et des randonnées organisées où l'on rencontre des inconnus, un bon exercice c'est de participer à des karaokés, si si c'est une superbe épreuve.
Par mon vécu, j'ai souvent remarqué que certaines personnes nous semblent être totalement à l'aise, ils monopolisent les conversations et pourtant parfois ces mêmes personnes sont plus timides que nous-même.
S'inscrire et participer
Tu veux prendre part à la discussion ?
Deviens membre gratuitement pour discuter avec les autres membres sur des sujets torrides, ou poser tes propres questions.