gif
©

Pas d'orgasme ? Pas de problème !

Comment surmonter la pression de l'orgasme
21 juin 2021

Une fois de plus, pas d'orgasme. « Alors ? T'as joui ? » Rien de plus agaçant que cette phrase pendant le sexe. À part peut-être les chaussettes. Il est fréquent que les femmes ne parviennent pas à l'orgasme durant l'amour. Pour autant, il n'y a pas de quoi en faire une montagne ni les stigmatiser ! Pour en finir avec les affres de la « pression de l'orgasme ».

La pression de l'orgasme chez les femmes

Contrairement à ce que les pornos et autres laissent penser, pour beaucoup de femmes, les va-et-vient d'un pénis dans leur vagin à la manière d'un marteau-piqueur ne permettent pas d'atteindre l'extase. Et certainement pas en deux minutes. Je ne cherche pas à contredire les femmes qui disent pouvoir jouir par la seule pénétration vaginale, mais elles ne sont pas une majorité, comme le montre notre enquête auprès de 5000 membres féminins :

  • Plus de deux tiers des femmes sur JOYclub ne parviennent à l'orgasme qu'avec une stimulation supplémentaire du clitoris.
  • Plus de la moitié (58,2 %) a besoin d'être doigtée pour jouir.
  • 45 % des femmes atteignent l'orgasme via le sexe oral.
  • Seulement un tiers y arrive par la pénétration classique.

58 % des femmes sur JOYclub ont déjà simulé un orgasme pour couper court à un rapport sexuel.
58 % des femmes sur JOYclub ont déjà simulé un orgasme pour couper court à un rapport sexuel.
©
 

Ce qui n'est pas vraiment surprenant : les femmes ont trois fois plus souvent des orgasmes lors de la masturbation qu'avec un partenaire. Pourquoi une telle disparité ? D'une part, une femme sait mieux où être stimulée pour atteindre la petite mort. D'autre part, il semblerait que la « pression de l'orgasme », encore très méconnue, joue un rôle important. 39,7 % des femmes sur JOYclub ont déjà rencontré ce terme. Cette pression (auto-infligée) à devoir jouir pendant les rapports, car l'orgasme est considéré comme un passage obligatoire, peut même inciter certaines femmes à simuler au lit.

Parmi les 5000 femmes interrogées, les 3/4 ont déjà fait semblant d'avoir un orgasme avec leur partenaire, pour les raisons suivantes (entre autres) :

  • « Par peur que mon/ma partenaire sexuel.le pense que quelque chose cloche chez moi. » (26,3 %)
  • « Par peur que mon/ma partenaire sexuel.le pense ne pas être un bon coup. » (42,3 %)
  • « Parce que je voulais mettre fin au rapport sexuel. » (58 %)

Nous avons également interrogé 5000 hommes sur la question de la pression de l'orgasme. À notre grande surprise, 37,6 % connaissent aussi le terme. Mais les hommes et les femmes en ont-ils la même définition ?

La pression de l'orgasme chez les hommes

Tandis que la plupart des femmes comprennent la pression de l'orgasme comme « le souhait et/ou la pression à devoir atteindre l'orgasme pendant le sexe » (69 %), les hommes la comprennent comme « le souhait et/ou la pression à devoir donner un orgasme pendant le sexe » (69,5 %). Il s'agit donc très clairement d'une angoisse de la performance.

Plus surprenant encore : les hommes connaissent les raisons qui poussent les femmes à simuler des orgasmes. Ainsi, 65 % s'imaginent très bien qu'une femme puisse prétendre jouir pour conclure un rapport. Ils sont même 71,8 % à penser que les femmes agissent ainsi pour ne pas blesser l'égo des hommes. Seul un quart d'entre eux se sentirait réellement blessé lorsque leur partenaire ne jouit pas. En revanche, 68,8 % se disent prêts à continuer de donner du plaisir à la femme après le coït pour tenter de l'amener à l'extase de la jouissance.

69,5 % des hommes souffrent de l'angoisse de la performance.
69,5 % des hommes souffrent de l'angoisse de la performance.
©
 

Conseils en cas de difficultés à jouir

Comment venir à bout de la pression de l'orgasme ? Nous avons quatre conseils à vous donner :

Conseil n° 1 : le mot magique est « communication »

Pour une relation (même sexuelle) qui fonctionne bien, il est essentiel de pouvoir parler ouvertement de ses envies et fantasmes sexuels avec son partenaire. Dites franchement si quelque chose vous déplaît, votre partenaire ne peut pas lire vos pensées.

Conseil n° 2 : exercez votre périnée

Si une bonne communication et une exploration de vos désirs sexuels ne suffit pas à remédier à l'absence d'orgasme, il existe pléthore d'exercices de musculation intime pour rééduquer votre vagin et améliorer votre capacité à jouir. Une visite chez le médecin est également à prévoir si le problème est d'ordre médical, par exemple en cas de vaginisme ou d'impuissance sexuelle. Dans ce cas, une prise en charge professionnelle peut aider à enfin renouer avec le plaisir sexuel.

Conseil n° 3 : utilisez des sextoys

Ne laissez pas votre jouet préféré prendre la poussière dans votre tiroir pendant vos ébats. Sortez-le et montrez à votre partenaire comment vous faire monter au septième ciel. Se faire plaisir en solo face à lui ou elle peut faire office de préliminaires pour faire monter le désir !

Conseil n° 4 : ne considérez pas l'orgasme comme le but ultime

Vous vous libérerez ainsi de la pression de l'orgasme. Faites comme nos membres et profitez tout simplement de l'intimité et de la tendresse que vous partagez avec votre partenaire. Si cela vous mène par hasard à l'orgasme, tant mieux ! Et si ce n'est pas le cas ? Notre enquête montre que selon nos membres, on peut prendre du plaisir même sans orgasme. C'est ce que pensent 60 % des hommes interrogés et 71,7 % des femmes interrogées. Pour elles et eux, l'intimité physique durant le sexe ainsi que les caresses et la tendresse du ou de la partenaire sont bien plus importantes. Une pratique pouvant aider les couples à ce sujet est la méthode Karezza. Similaire au tantra, elle accorde une importance primordiale aux caresses du ou de la partenaire et aux touchers échangés. On évite l'orgasme de façon consciente et délibérée. Tout en sensualité !

Le sexe peut être plaisant même sans orgasme. On privilégie la proximité intime avec l'autre.

Pas d'orgasme ? Angoisse de la performance ? Viens en discuter sur le forum

La sexualité positive sur JOYclub

  • Sur notre forum : tu peux faire connaissances avec d'autres membres et discuter avec eux de tes inquiétudes, problèmes ou simplement échanger des conseils.
  • Viens découvir encore plus d'articles sur notre magazine !

Cet article t'a plu ? Alors clique sur "j'aime".

 

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus

Ton commentaire dans le forum (39 contributions)