gif
©

Le programme parfait pour titiller ses bourses

Comment jouer avec les testicules pendant la fellation ou la masturbation

Beaucoup aiment qu'on s'occupe de leurs bijoux de famille pendant le sexe, que ce soit par de tendres caresses, une prise en main vigoureuse ou des gâteries buccales. Mais comment s'y prendre, exactement ? Nous avons sollicité notre communauté afin de rassembler quelques conseils sur la meilleure façon de donner du plaisir à cette partie de l'anatomie.

Tu aimes le sexe oral ?

Fellation, Cunnilingus et annulingus : découvre de nouveaux horizons avec ta bouche !



La priorité n° 1 quand on joue avec les testicules : prudence et doigté

Les testicules sont la partie la plus sensible du corps masculin. À la fois organe reproductif et talon d'Achille dans l'entrejambe, ils sont une sorte de terre sacrée. Il faut donc toujours les manipuler avec une grande prudence lors de toute pratique sexuelle. Il suffit d'une fois où ils sont comprimés, tirés ou sucés un peu trop fort pour que leur propriétaire souffre de graves séquelles. Une fougue excessive peut occasionner de fortes douleurs, ou même une atteinte au bon fonctionnement des testicules.

Il est utile de mentionner que les réactions sont très diverses d'une personne à l'autre. Certaines tressaillent au moindre effleurement de la main, tandis que d'autres tolèrent un toucher plus ferme ou aiment recevoir des faveurs buccales. L'important est de toujours garder un œil sur les réactions du ou de la partenaire et d'ajuster ses caresses en fonction.

Jouer avec les bourses d'une main experte

Les mains ont presque toujours le premier rôle dans les moments de passion, d'érotisme et de sexe. Elles permettent de prodiguer des caresses et étreintes, de tripoter, palper, percevoir, et les touchers se font de plus en plus vigoureux quand l'acte est plus sauvage. Il va sans dire qu'elles sont également en première ligne pour les pratiques impliquant les testicules.

Malaxer, faire rouler, tirer et masser : on dirait de la pâtisserie, mais pas de farine ici.

Techniques pour la stimulation manuelle des testicules :

  • Les caresser : toucher le scrotum avec délicatesse du dos et de la paume de la main est une bonne entrée en matière pour titiller les bourses, et d'autre part, c'est un élément récurrent du programme. Ces caresses affectueuses permettent aussi de se faire une idée de la réaction du ou de la partenaire, notamment si c'est la première fois que ses testicules sont intégrés aux jeux amoureux. Si ça lui plaît, on peut alors augmenter l'intensité.

  • Les malaxer : si le partenaire est réceptif aux caresses, il est possible d'y mettre un peu plus d'ardeur et de malaxer tendrement ses testicules. Cependant, il faut toujours procéder avec beaucoup de doigté et s'adapter aux réactions du partenaire.

  • Les faire rouler d'avant en arrière : dans les groupes JOYclub, faire rouler délicatement les boules est une technique souvent mentionnée. Nombreuses sont les personnes à en raffoler. On place une main à plat sur les testicules et on les fait bouger doucement d'avant en arrière.

  • Les tirer : là encore, c'est une technique qui requiert une grande prudence. Des hommes et femmes exercé.es dans cet art expliquent sur JOYclub qu'il suffit de prendre le scrotum avec douceur entre le pouce et l'index et de tirer délicatement vers le bas. Mais tous ne sont pas des adeptes de la pratique. En cas de doute, il vaut mieux en discuter au préalable avec le partenaire et s'y essayer en douceur.

  • Les masser : tout le monde aime un massage, pas vrai ? La plupart des testicules aussi. Pour cela, on peut alterner entre les différentes techniques citées en variant la durée et l'intensité.

Notre conseil : stimuler le pénis et le scrotum en même temps

Le programme parfait pour titiller ses bourses
©
 

Vous avez tout à portée de main : autant faire du bien au pénis et au scrotum en même temps. Si la stimulation des testicules est un territoire encore inexploré, le mieux est de commencer par quelques jeux de main lors de la masturbation.

Jouer avec les bourses d'une bouche experte

Les personnes à pénis aiment très souvent la fellation. Mais pourquoi se contenter de prodiguer du plaisir au seul pénis ? On peut aussi tout à fait employer sa bouche pour stimuler les testicules, qui sont particulièrement sensibles. Sur le forum, les déclarations à ce sujet témoignent du nombre de personnes qui adorent qu'on leur suce les bourses :

C'est tellement chaud quand le ou la partenaire prend aussi les couilles dans sa bouche, ou même juste les masse pendant la fellation.

Techniques pour la stimulation buccale des testicules :

  • Les lécher : c'est certainement l'exercice le plus simple. Il suffit de passer votre langue tout autour, idéalement en disséminant des baisers sans modération.

  • Les sucer : après avoir léché les testicules, on peut passer au niveau supérieur. Tout le monde n'aime pas qu'on lui suce les joyeuses, il est donc d'autant plus important de surveiller les réactions du partenaire. Pour ce faire, on prend une boule en bouche, ou les deux, pour les plus habiles. À partir de là, de multiples possibilités s'offrent à vous : on peut tout de suite laisser glisser le testicule hors de la bouche pour l'aspirer à nouveau. Ou bien on peut le taquiner de la langue tant qu'il est dans la bouche.

  • Jouer avec sa langue : que les testicules soient dans la bouche ou à l'air libre, plutôt que de les lécher, on peut les faire aller et venir doucement avec la langue, les presser, les tapoter, etc. Essayez, vous verrez bien !

On peut bien sûr mélanger toutes ces techniques au cours d'une même session de plaisir oral pour la rendre plus exaltante, un peu comme pour une fellation classique. Par exemple, sucer délicatement un testicule du bout des lèvres, y appuyer légèrement sa langue de temps en temps, puis le pourlécher en traçant des cercles.

Notre conseil : la position du « sachet de thé »
Pour cette position sexuelle, la ou le partenaire s'allonge sur le dos tandis que le receveur « trempe son sachet de thé » dans sa bouche. C'est plus ou moins lui qui décide quand son ou sa partenaire prend ses testicules en bouche.

Quand on parle sexe oral et roubignoles sur le forum de JOYclub, le débat du rasage revient toujours sur le tapis. Faut-il raser intégralement ses gonades avant de recevoir des faveurs buccales, ou bien est-ce que quelques poils n'y changent rien ? Les avis à ce sujet divergent. Beaucoup préconisent le rasage, car les petits poils peuvent gêner ; pour d'autres, en revanche, ça n'a aucune importance. Ces personnes sont pleinement dévouées à la passion de l'instant, même avec des testicules poilus.

Comment pimenter le plaisir testiculaire ?

Utiliser des glaçons peut avoir un effet grisant.
Utiliser des glaçons peut avoir un effet grisant.
©

En plus des mains et de la bouche, on peut employer d'autres accessoires pour jouer avec les valseuses. Rien de compliqué, il suffit de recourir aux mêmes astuces généralement utilisées pour pimenter les galipettes en général.

Des plumes pour effleurer les testicules en douceur, du lubrifiant pour une masturbation bien huilée, ou encore des aliments pour se mettre en appétit, comme du chocolat. Laissez libre cours à vos fantasmes !

Pour jouer avec les bijoux de famille, vous pouvez vous aider d'un anneau pénien (cockring) ou d'une lanière en cuir souple. Ces accessoires apportent une stimulation supplémentaire et plus intense, en particulier lors de la succion.

Le cockring peut s'employer aussi bien autour du pénis que des testicules, tandis que la lanière de cuir s'attache autour du scrotum uniquement. Mais attention, une prudence toute particulière s'impose ! Il ne faut surtout pas garrotter les testicules !

Notre conseil : les glaçons
Passer du chaud au froid et inversement peut produire un effet très émoustillant sur les testicules. Pour cela, effleurez le scrotum et l'intérieur des cuisses tour à tour avec une main chaude et un glaçon.

5 faits curieux sur les testicules

Le programme parfait pour titiller ses bourses
 

  • Les testicules atteignent leur taille finale quand la personne est dans la quarantaine.
  • Les gonades produisent chaque jour entre 75 et 150 millions de spermatozoïdes.
  • Le testicule gauche est généralement plus gros que le testicule droit, et tombe plus bas dans le scrotum. Nous acceptons volontiers les preuves en image :)
  • Les testicules pendent en-dehors du corps humain, car c'est un environnement trop chaud pour eux. En effet, il leur faut une température de 35 °C environ, et la température corporelle humaine est de 37 °C.
  • Le « syndrome des couilles bleues » survient lorsque le sang qui afflue avec l'excitation sexuelle reste bloqué dans les parties. La couleur bleue apparaît lorsque l'homme n'a pas éjaculé depuis longtemps. Ce phénomène peut se traduire par des douleurs dans les parties génitales et l'aine.

 

Cet article t'a plus ? Alors clique sur "j'aime" !

Et toi, quelle place donnes-tu aux testicules dans ta vie sexuelle ? Viens en discuter sur le forum !

Ces articles devraient te plaire

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus