gif
©

Squirting - tout savoir sur les émissions fontaine

Squirting – Un des plus grands mystères du plaisir féminin ?

Squirting, éjaculation féminine, femme fontaine, orgasme… Mais de quoi parlons-nous au juste ?! Les informations véhiculées sur le squirting sont si confuses et contradictoires qu’il est permis d’en conclure ceci : il nous reste beaucoup de choses à découvrir à ce sujet ! Pourquoi une telle méconnaissance ? Sans doute parce que le plaisir féminin est, encore aujourd’hui, bien plus tabou que le plaisir masculin. Qu’à cela ne tienne, chez JOYclub, nous avons rassemblé pour vous toutes les informations clés à connaître au sujet du squirting !

Squirting : qu’est-ce que le squirt ?

Le squirting – ou squirt – désigne un phénomène encore relativement méconnu dans la mesure où peu d’études scientifiques se sont véritablement penchées sur la question. On peut toutefois affirmer qu’il s’agit de la libération d’un liquide - également appelée « émission fontaine » - émis par l’urètre. Des études ont montré que ce liquide était notamment composé d’urée, de créatinine et d’acide urique.

Ce jet de liquide ne doit pas être confondu avec l’éjaculation féminine, qui peut se produire à l’occasion d’un orgasme ou lors d’une forte excitation ou stimulation du clitoris et du point G. Celle-ci provient du vagin et non de l’urètre comme le squirt. Par ailleurs, l’éjaculat féminin est produit en plus petite quantité et a une consistance plus visqueuse. Autrement dit, le squirt n’est pas l’équivalent d’un orgasme et peut avoir lieu indépendamment de ce dernier.

Histoire et origines du Squirt - Une découverte très tardive

Du fait du tabou qui entoure encore aujourd’hui tout ce qui a trait au plaisir féminin et à cause de la confusion récurrente entre squirting et éjaculation féminine, il est très difficile de déterminer à quand remonte la découverte du squirt.

Toutefois, la pratique a été popularisée par le porno à partir des année 80 et de façon beaucoup plus renseignée et réaliste par plusieurs figures du féminisme, à l’instar de Shannon Bell, féministe canadienne ayant organisé des performances artistiques pour démontrer l’existence du squirt.

La femme fontaine, mythe ou réalité ?

Le squirting a par ailleurs contribué à faire émerger la figure sur-fantasmée de la femme fontaine, incarnant une sexualité libérée et tournée vers le plaisir féminin. Or, toutes les personnes munies d’une vulve sont « mécaniquement » en capacité de squirter, même si chacune peut expérimenter la pratique différemment. La femme fontaine n’est donc pas un mythe, attention cependant à bien trier les informations qui circulent sur le sujet et à mener ses propres expériences, en solo ou à plusieurs !

Squirting & masturbation : comment squirter ?

Le squirt va généralement de pair avec la masturbation, en solo ou en duo, avec ou sans sex toys et accessoires (et toujours dans un contexte de confiance, de consentement et de communication ouverte).

La méthode la plus répandue consiste à former un crochet avec son index et son majeur, à stimuler la zone du clitoris avec régularité au niveau du bas ventre et à faire monter l’excitation. C’est généralement lorsque la personne commence à ressentir une envie d’uriner que le squirt est sur le point de survenir. Pas question dès lors de se retenir : lâchez prise et profitez de l’instant ! Pour en savoir plus sur la meilleure méthode de squirting, consultez notre tutoriel

Squirting anal : une invention du porno ?

Il est fréquent de rencontrer les termes “squirting anal » et « squirt anal » (en anglais « anal squirt ») dans des contenus à caractère pornographique. Pour autant, il n’est physiologiquement pas possible de squirter par l’anus. Toutefois, il est possible de squirter grâce à une stimulation anale. Les muscles anaux étant composés de nombreuses terminaisons nerveuses, le plaisir éprouvé au moment d’une sodomie peut tout à fait provoquer le squirt.

Squirting - tout savoir sur les émissions fontaine
©
 

Squirt & BDSM : le squirting est-il une pratique BDSM ?

Si le squirt n’est pas à proprement parler une pratique spécifique à l’univers BDSM, il peut tout à fait venir enrichir et pimenter vos ébats. Expérimenter le squirt ou le faire vivre à votre partenaire constitue un moment de partage et d’excitation particulièrement puissant, qui peut tout à fait avoir sa place dans une relation de soumission et de domination.

(Re)découvrez le squirting avec la communauté JOYclub !

Envie de découvrir les joies du squirt grâce à la bienveillance d’une communauté sexpositive ? Rejoignez les rangs de la communauté JOYclub ! Outre le fait de pouvoir rencontrer de nombreux membres de la communauté partout en France, découvrez les contenus sans cesse actualisés de notre Magazine et prenez part aux conversations de notre forum. Prêt.e à réinventer votre sexualité ? N’attendez plus pour vous inscrire !

 

Cet article t'a plu ? Alors clique sur "j'aime" !

Est-ce que tu as déjà squirté ou vécu le squirt avec ton.ta partenaire ? Viens en discuter sur le forum !

Ces articles devraient te plaire

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus