gif
©

L'aftercare pour tous et toutes

6 astuces pour redescendre en douceur

L'aftercare est un terme utilisé à l'origine dans un contexte BDSM. Il désigne ce moment après le sexe où les participant.es s'extirpent du scénario mis en pratique, se détendent côte à côte et se préparent à revenir ensemble à la réalité. Un moment où l'on peut discuter, se blottir l'un.e contre l'autre ou encore grignoter, selon les préférences.

 

Par Vaegabound

Après l'effort, le réconfort

L'aftercare est essentiel pour développer et entretenir une véritable intimité, ainsi que la communication et l'exploration commune de la sexualité et du plaisir, y compris en dehors des pratiques kinky et BDSM. Après tout, on se sent toujours très sensible et vulnérable après des rapports intenses. Nos corps planent encore à la suite du pic d'adrénaline et d'ocytocine, sont plus ou moins dénudés et ont peut-être même tout juste atteint l'orgasme.

Après ce pic, s'ensuit parfois une chute vertigineuse post-coïtale, ce qu'on appelle le « drop » ou « blues » dans le milieu kinky. Ce drop peut survenir tout à coup, ou bien au bout de quelques heures, voire jours. D'où l'importance de trouver ensemble un moyen de terminer sur une note positive. L'aftercare aide à sentir que l'autre se soucie de nous, à ne pas se sentir seul.e avec ses émotions.

Point important : l'aftercare peut prendre des formes très diverses selon la personne. Soyez à l'écoute de vos besoins et lisez nos conseils ci-dessous pour y puiser de l'inspiration et découvrir ce qui vous convient.

6 astuces pour un bon aftercare :

1. Parlez-en au préalable

  • La nature et l'intensité désirées pour l'aftercare varient d'une personne à l'autre. Certain.es ont envie d'une bonne session de câlins, d'autres ont besoin d'espace et de tranquillité afin de reprendre pied après une expérience sensationnelle. Lorsque vous prévoyez une séance kinky, le mieux est de discuter en amont de ce que votre partenaire aime et de ce dont il ou elle a besoin.

  • Si les besoins divergent, vous pouvez discuter de la manière de gérer ces différences, pour faire en sorte que chaque personne se sente prise en compte et estimée.

  • Si, dans le feu de l'action, vous oubliez d'évoquer le sujet de l'aftercare, vous pouvez toujours demander après vos prouesses sous la couette : « Tu as besoin de quoi, maintenant ? », afin de chercher à créer un moment à deux aussi agréable que possible après vos ébats ou la séance.

2. Parlez-en après

  • Entendre la voix du ou de la partenaire a un effet apaisant pour beaucoup. Par ailleurs, s'exprimer aide aussi à valider les instants vécus et à confirmer, avec l'autre et avec soi-même, que c'était pour lui ou elle aussi un moment agréable, intense ou excitant. Place aux compliments et à la validation pour s'aider mutuellement à redescendre.

  • Vous pouvez bien sûr aussi aborder les points délicats, ce qui ne vous a pas trop plu. Cependant, mieux vaut réserver ce sujet à un moment où les sensibilités de chacun.e sont moins à fleur de peau.

Après une séance kinky, un bon aftercare consiste notamment à panser les blessures.
Après une séance kinky, un bon aftercare consiste notamment à panser les blessures.
©
 

3. Pansez les petites blessures

  • Les petits bobos, ça peut toujours arriver, surtout lors de séances kinky. C'est pourquoi certains gestes sont indispensables, comme appliquer une pommade cicatrisante sur les plaies superficielles, passer de la glace sur les marques dues aux jeux d'impact ou masser les zones enflées.

  • Il est utile de mentionner que chaque partenaire a besoin d'aftercare. Souvent, l'aftercare se concentre sur la personne qui était soumise pendant la séance. Pourtant, la personne qui a mené le jeu doit aussi pouvoir se détendre post-scène, afin de sortir du rôle et de la responsabilité endossés juste auparavant. Un massage des mains affectueux après une bonne séance de fessées ou de ligotage peut être une attention bienvenue, par exemple.

4. Grignotez ensemble

  • C'est bien connu, le chemin vers le cœur passe par l'estomac, et après une séance riche en sensations ou des plaisirs torrides, rien de tel que de boire un peu, partager une tablette de chocolat ou commander une pizza. Qui sait, peut-être que ce plein d'énergie vous servira à remettre le couvert par la suite ?

5. Prenez soin de vous

  • Même les belles expériences peuvent être éprouvantes pour le corps et le mental. C'est pourquoi il est judicieux de prendre du temps pour soi après une rencontre intense, afin d'assimiler ce qui s'est passé. En particulier si votre ou vos partenaires de jeu ne sont pas disponibles pour vous à tout moment, il est important de mettre au point des stratégies pour vous ressourcer, vous recentrer sur vous-même et retrouver votre quotidien. Portez vos vêtements les plus confortables, faites du yoga, voyez des ami.es ou prenez un bon bain.

6. Prenez des nouvelles régulièrement

  • Le drop mentionné plus haut peut vous tomber dessus le jour suivant, ou même celui d'après. Pour cette raison, discutez ou échangez par écrit à intervalles réguliers pour vérifier comment se sent l'autre personne.

En conclusion :

L'aftercare n'a rien de très compliqué et joue un rôle considérable pour aider toutes les personnes impliquées à se sentir bien, avec elles-mêmes et avec leurs partenaires, vis-à-vis des moments partagés. Prenez votre temps. Soyez à l'écoute. Découvrez ce qui vous convient le mieux personnellement. Avec un peu de préparation et d'attention, l'aftercare peut être aussi bénéfique et gratifiant que les étreintes sensuelles qui ont précédé.

 

Cet article t'a plus ? Alors clique sur "j'aime" pour l'auteure !

Quelles sont vos petites habitudes après le sexe ? Venez en parler sur le forum !

Ces articles devraient te plaire

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus