gif
©

Le naturisme, quand nudité rime avec liberté

La vérité mise à nue sur le naturisme

Nudité va de pair avec liberté, du moins selon les nudistes. Néanmoins, leur conception de la décontraction ne suscite pas que des réactions positives au sein de la société. Ce qui motive les naturistes à se découvrir totalement au grand air est souvent mal compris. Les naturistes recherchent la liberté en se mettant à nu, et non la provocation.

Les naturistes savourent leur liberté

Être naturiste, c'est célébrer pleinement le naturel de son corps. Selon l'idée d'un « retour aux racines », ils vivent leur vie au grand air en tenue d'Ève et d'Adam, sans le moindre bout de tissu.

Tandis que les adeptes du naturisme se déshabillent de leurs contraintes au sens figuré en ôtant leurs vêtements, la société leur impose de nouveaux carcans. Tout le monde n'est pas compréhensif à la vue d'une peau nue. Tout le monde ne se sent pas pousser des ailes face à la nudité la plus totale. Les naturistes sont donc confrontés à des préjugés, comme l'idée reçue selon laquelle ils cherchent à provoquer de manière délibérée. Sous l'influence de l'industrie du porno, la nudité est depuis longtemps assimilée à la sexualité. Pourtant, il convient de tracer une ligne de démarcation entre les deux.

La connexion avec la nature n'est pas de l'exhibitionnisme

Les naturistes ne sont pas exhibitionnistes. Exposer son corps nu renforce le bien-être chez les naturistes épris de liberté, mais n'attise en aucun cas leurs ambitions sexuelles. Dans le cadre de l'exhibitionnisme, déclencher des réactions choquées est source d'excitation sexuelle. En revanche, le naturisme n'a pas pour but de soulever de vifs émois scandalisés.

Les naturistes expriment leur lien avec la nature en vaquant à leurs occupations nus comme au jour de leur venue au monde. Les idées graveleuses sont donc généralement loin de leurs préoccupations. Ce qui les intéresse est de profiter de la nature, sans lien direct avec la sexualité. Évidemment, les naturistes sont aussi des êtres dotés d'une sexualité qui mettent leurs désirs en pratique, mais sans impliquer des spectateurs non consentants.

 

Y'a t'il une différence entre nudisme et naturisme ?

Le naturisme, quand nudité rime avec liberté
©

Même si dans les deux cas, les personnes concernées sont dénudées, ces deux termes ne sont pas tout à fait identiques.

  • Le terme de nudisme est dérivé du latin « nudo » qui signifie tout simplement « nu ». Le nudisme désigne simplement l'acte de se dénuder (pour bronzer par exemple).
  • Le naturisme est plus général, c'est une philosophie de vie. Le corps nu est vu comme naturel et libre, et personne n'a à avoir honte du sien.

 

Où peut-on pratiquer le naturisme ?

Bien que la nudité soit de plus en plus présente dans les médias depuis les années 1960, se dévêtir est uniquement toléré dans des lieux dédiés.

Dans l'espace public, où le nudisme est assimilé à de l'exhibitionnisme, poser nu ailleurs que sur un panneau publicitaire est vu comme une forme d'outrage public à la pudeur, bien qu'aucune loi n'impose un code vestimentaire. Le droit au libre épanouissement ne prévaut pas toujours. Si la nudité en public n'est pas passible de poursuites pénales, ceux ou celles qui troublent l'ordre public doivent pourtant souvent s'acquitter d'une amende pour leur méfait.

Sur son terrain privé, pas de risque d'être importuné.e par des règles imposées par autrui. Tant qu'un nudiste ne provoque pas de manière délibérée, s'adonner en privé au naturisme sur un terrain à la vue dégagée est permis. Dans tous les cas, avoir des voisins tolérants simplifie la vie.

En dehors des centres urbains, les havres bucoliques sont moins propices aux incidents intempestifs. Cavalier.e.s ou joggeurs/joggeuses peuvent circuler dévêtu.e.s en plein air dans les bois, car la probabilité de s'attirer les foudres de la population est très faible. Aujourd'hui, on trouve même de nombreux lieux en France, en Allemagne, en Autriche ou en Suisse où des groupes se sont constitués pour se livrer ensemble à des activités de loisir dénudés. Faire du vélo, de la randonnée ou même de l'aviron sont des expériences singulières quand on est nu.e comme un ver.

Le naturisme, quand nudité rime avec liberté
©
 

Le naturisme stimule l'économie

Outre les zones réservées aux nudistes sur les plages, le naturisme a gagné des campings ou villages de vacances tout entiers.

Dans certains pays, comme en France et en Croatie, on trouve des destinations de vacances où le naturisme n'est pas cantonné qu'à la plage.

Le Cap d'Agde est sans aucun doute le plus célèbre haut lieu du nudisme. Ce quartier naturiste est le bastion des nudistes et accueille environ 40 000 personnes dénudées en haute saison. Au Cap d'Agde, le monde semble à l'envers : la plage n'est pas le seul endroit où les nudistes se promènent déshabillé.e.s, on les croise aussi dans les supermarchés, bars et discothèques. Porter des vêtements dans un quartier réservé aux nudistes vous fera passer pour un.e marginal.e.

Attention cependant : le Cap d'Agde s'est développé au fil du temps et n'est pas seulement un village naturiste mais bien un paradis pour libertin.e.s.

 

Cet article t'a plus ? Alors clique sur "j'aime" !

Et toi, pratiques-tu le naturisme ? Viens en discuter sur le forum !

Ces articles devraient te plaire

JOYclub, c'est quoi?

Nous aimerions te répondre : "tout ce que tu veux". Mais en réalité, JOYclub c'est encore plus que ça. Une plateforme de livestream. Un site de rencontre. Un calendrier d'évènements frivoles. Un forum érotique. Un magazine en ligne.

Un réseau social pour des contacts hors du commun. Et avant tout : une communauté à la sexualité positive avec plus de 4 millions de membres.

En savoir plus